Prochains événements

Le nouveau programme proposé  
au concert du 11 juin à la MCP Cité


L’Orphéon propose des titres nouveaux puisés dans le répertoire classique de l’Orphéon, tout en conservant au programme les morceaux de variété ayant obtenu le plus de succès au dernier concert (marche,  blues, valse, polka, calypso, swing et latino-rock).

 

La soprano attitrée de l’orchestre reprendra deux des plus beaux airs de Franz Léhar (son répertoire d’opérette favori) tandis que la voix d’une chanteuse invitée semblable à celle d’Edith Piaf, réveillera l’enthousiasme des admirateurs de cette icône des années 50 avec les deux tubes « Mon Dieu » et « Je ne regrette rien ». 

 

Quelques bijoux de la musique classique légère très agréables aux oreilles renforceront l’intérêt culturel pour les mélomanes comme la seconde suite de l’Arlésienne de Georges Bizet. L’orchestration de Théophile Dureau version musique militaire des archives de l’Orphéon ne manquera pas d’originalité puisqu’elle proposera le concours de solistes instrumentaux comme le saxophone alto, le chant, la flûte pour conclure avec l’entraînante farandole rythmée par les timbales et le tambourin. 

Si les clarinettes dans l’harmonie jouent en général le rôle des violons, la clarinette solo de l’Orphéon proposera un court extrait du 1er concerto de Carl Maria von Weber

 

Certains instruments qui font également partie du patrimoine de l’Orphéon disparus des sociétés de musique aujourd’hui, imprimeront une nouvelle couleur à l’orchestre, comme le saxophone soprano, le cor alto, (instrument datant de 1950 qui fera sa première sortie après restauration) ou le Bassflügelhorn (bugle-basse) utilisé en solo dans la Marche Florentine de Julius Fucik.  


Pour faire revivre des vieilles partitions inédites, l’orchestre reprendra l’œuvre manuscrite composée par Jules Cabrol pour son Orphéon en 1926, lorsqu’il était directeur de l’harmonie mulhousienne.  

 

Comme le concert sera dédié au peuple Ukrainien dans le but de lui venir en aide, et comme l’Orchestre Municipal mulhousien est en contact régulier depuis 1998 avec des musiciens ukrainiens, quoi de plus naturel de leur rendre hommage dans le « Cité Bangala », la MCP Cité les recevant régulièrement lors des concerts annuels. 

 

Maurice Kuntz
Directeur artistique

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
(c) Orphéon Municipal de Mulhouse by Dany & Noldi
Dernière modification: 05/04/2022